Le Geisbach, 
Une tradition, Une famille, Une histoire

 




 


L'aventure commence en 1921,
l’arrière-grand-mère Catherine tient le Restaurant-Pension du Geisbach,
elle y élève déjà quelques animaux.

 
 




 


A la fin de la Seconde Guerre Mondiale, l’établissement est détruit par les Français.
En effet, ils craignent que le bâtiment n'ait été miné par les Allemands.
 

 


 
En 1957 la grand-mère Lina ERTLE succède à Catherine.
La reconstruction de l’établissement est mise en œuvre
pour qu'il puisse être réouvert
   

A l’âge de 14 ans, c'est le père, Paul ERTLE  qui reprend le flambeau dans la même tradition, en évoluant tant à l’auberge qu'à la ferme.
 
 




 
L'heure de la retraite à sonnée pour Paul,
à présent, c'est Martin, l’arrière-petit-fils de Catherine

qui perpétue la tradition familiale.

 

 

 



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement